Lettre de Jean Marie à ses parents

Mes chers parents

…) Je vais vous conter par le menu ma journée de dimanche qui semble intéresser tant de gens.

Je suis arrivé à Givet samedi soir et j’ai mangé chez Doudou, aux repas, comme à l’ordinaire. J’ai passé chez Declef dimanche, j’ai emprunté 5000 Frs, mais je n’ai pas eu le temps de parler à Mad tant la boutique était occupée. Le dimanche soir, j’ai décidé de ne pas venir au Lycée à 8h étant donné que nous n’avions cours qu’à 3h de l’après midi. Le lundi matin je suis passé chez Hélène en arrivant à Charleville. Elle m’a fait un billet disant que j’étais arrivé le dimanche au soir chez elle et qu’indisposé elle m’avait retenu le matin au lit. Je me suis fait engueulé pour n’avoir pas fait signer par Declef mon billet. Je pense que voilà le seul grief qu’on me puisse retenir et il ne mérite vraiment pas de cris.

Publié dans : Jean Marie |le 10 décembre, 1958 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

alteregocentrique |
Fantasmes d'homme.......Rêv... |
Langue de pute...? |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Unissons nous pour sauver l...
| mimille0
| So far away from here