Lettre de Jean Marie à sa mère

Chère Maman,

Ne t’impatiente pas. J’espère pouvoir t’envoyer plus souvent de mes nouvelles. Je me porte bien. J’ai fait un bon voyage. Cependant au début je m’ennuyais bien un peu mais madame Declef m’invitait souvent. Mais c’est cependant avec une grande joie que j’ai vu arriver d’abord Dominique et Jean puis Henri et enfin cette nuit Marie Claude. Tous sont bien arrivés et je m’amuse beaucoup plus. Je pense bien souvent à toi et te remercie de ta gentille lettre qui m’a appris que tu travaille à Sussy-en-Brie.

Publié dans : Jean Marie |le 16 août, 1952 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

alteregocentrique |
Fantasmes d'homme.......Rêv... |
Langue de pute...? |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Unissons nous pour sauver l...
| mimille0
| So far away from here